Gilles BOUDEHEN

Ostéopathe à Rennes - Rue d'isly

Gilles Boudéhen

Ostéopathe à Rennes

4 rue d’Isly
35000 Rennes

En savoir plus sur le label ostéo

Ostéopathe à Rennes

Gilles Boudéhen
Ostéopathe à Rennes

Consultations sur RDV au cabinet
Consultations urgentes au cabinet

Le Cabinet

Place d’urgence tous les jours sur RDV
Consultations sur RDV au cabinet
Consultations urgentes au cabinet

Horaires détaillés

Voir le détail

Lundi
8h00 – 19h30
secretariat disponible

Mardi
8h00 – 19h30
secretariat disponible

Mercredi
8h00 – 19h30
secretariat disponible

Jeudi
Fermeture

Vendredi
Fermeture

Samedi
Fermeture

Dimanche
Fermeture

Informations utiles

  • Face au Metro et parking Charles De Gaulle
  • Au dessus du magasin de jouets Leconte
  • Proche du métro et parking Colombia

Périodes de fermeture

  • Le cabinet est ouvert 6 jours sur 7 toute l’année

Mon Profil

Installé comme Ostéopathe exclusif à Rennes depuis 1993, je partage mon activité professionnelle entre le cabinet, en début de semaine et l’enseignement de l’ostéopathie les fins de semaine, en France et à l’étranger.

Dans ma pratique quotidienne, j’ai à coeur de pratiquer spécifiquement une ostéopathie Structurelle. L’ostéopathie a plus de 100 ans. Elle appréhende le corps humain dans sa globalité, colonne vertébrale, crâne, membres et viscères. Elle ne prétend nullement se substituer à la médecine ou à la chirurgie. Elle en est un complément. L’ostéopathie ne s’intéresse qu’aux pathologies fonctionnelles « réversibles » c’est à dire sans altération organique.

L’ostéopathe ne traite pas les symptômes mais leur origine mécanique, c’est le fondement de sa discipline.

La parfaite connaissance de l’anatomie lui permet de donner une explication rationnelle des pathologies. L’ostéopathe établit son diagnostic en examinant les zones qui manquent de mobilité ou de déformabilité.

Il n ‘intervient qu’avec ses mains, directement sur les tissus dits en « lésion ».

Il analyse la plainte ou la demande des patients grâce à un raisonnement mécaniste et il pratique un geste ostéopathique qui cherche à restaurer les capacités physiologiques d’élasticité et de déformabilité du tissu conjonctif. Cette approche convient tout autant aux sportifs, aux sédentaires, aux bébés, aux femmes enceintes ou aux anciens. Loin de croyances ésotériques, cette forme d’ostéopathie puise ses explications dans une lecture moderne de la biomécanique humaine, commune aux professions de santé.

L’avantage de cette méthode est d’être efficace en peu de séances (2 ou 3) et de permettre de restaurer rapidement la fonction. L’avantage de 25 ans d’expérience est de pouvoir travailler plus vite et de savoir s’entourer de professionnels compétents quand le problème ne relève pas de la seule ostéopathie.

La manipulation ostéopathique vertébrale, crânienne ou viscérale exige une pratique exclusive et quotidienne pour assurer aux patients : efficacité et innocuité.

Sport et compétition :

Lors d’une activité sportive soutenue, l’effort réclame la disponibilité du potentiel physique. La résistance et l’élasticité de l’appareil musculo-squelettique sont sans cesse sollicités. A force de compensation, le corps s’expose à des risques d’accidents musculaires ou tendineux : claquages, tennis Elbow, tendinites chroniques…

>> Par les manipulations, on favorise l’élasticité locale du conjonctif, les échanges sanguins et l’élimination des déchets liés à l’activité sportive. On évite la perte de mobilité des zones charnières du corps, on améliore la réalisation du geste sportif et on autorise sa répétition.

Enfant en bas âge

Dès son plus jeune âge, l’enfant manifeste des symptômes répétés que l’on a tendance à négliger : régurgitations, confusion jour-nuit, tendance à garder la tête toujours tournée sur un côté, réveils nocturnes intempestifs, problèmes ORL à répétition. En dehors de tous problèmes organiques, éliminés par le pédiatre, les parents se trouvent souvent désemparés.

>> Une prise en charge ostéopathique exhaustive des pieds à la tête du nourrisson permet de retrouver des zones qui ont déjà perdues en partie leur capacités physiologiques d’élasticité. Ainsi, la manipulation de la base du crâne influe sur la commande neurologique de l’appareil pulmonaire et digestif. La restauration des capacités élastiques de l’appareil digestif concourt à stimuler le système d’élimination naturel du corps. L’ostéopathie structurelle réalise un véritable Check up du corps entier du nouveau-né.

Colonne vertébrale

A chaque étage vertébral correspond en périphérie un organe, un appareil vasculaire, des ligaments, des muscles et un territoire de peau anatomiquement répertorié. Par exemple, la sciatique vraie, nécessitant l’intervention chirurgicale entraîne paralysie, douleurs aigües et perte du réflexe correspondant. Par contre, un simple blocage mécanique d’un étage vertébral ne perturbera qu’une partie des éléments directement liés à l’environnement vertébral concerné. Ainsi les « sciatalgies » (fausses sciatiques), les cruralgies ou certaines névralgies cervico-brachiales ne se traduisent que par une douleur et une gêne fonctionnelle sans notion de perte de force, d’abolition de réflexe ostéo-tendineux ou de douleur radiculaire.

>> La manipulation de l’étage vertébral cherche à informer les éléments périphériques afin d’optimiser la mécanique locale et, par la même, la commande neurologique et vasculaire source de la gêne occasionnée.

Crâne :

Les os qui composent le crâne sont articulés entre eux et présentent des conduits ostéo-membraneux par lesquels transitent nerfs, artères et veines.
La sphère crânienne garde une relative déformabilité tout au long de la vie, lui permettant de s’adapter aux chocs et aux aléas de la vie courante. Un désordre de la qualité mécanique crânienne peut engendrer migraine, céphalées, fatigue oculaire, perturbations de l’attention, de la mémoire, du sommeil ou du comportement.

>> Les manipulations ostéopathiques du crâne permettent de restaurer le bon équilibre des éléments osseux et membraneux entre eux et d’améliorer les fonctions neuro-vasculaires qui en dépendent.

Appareil digestif

La fonction de l’appareil digestif est d’ingérer, trier, assimiler et éliminer. Le fait de mal supporter une alimentation classique prouve que l’appareil digestif ne remplit pas son rôle dans de bonnes conditions. Ballonnement, constipations, troubles du transit, diarrhées ou à terme pathologies digestives chroniques résultent en partie de la mauvaise coordination de ce système.

>> La manipulation améliore la libre déformabilité viscérale, ce qui stimule la motricité organique, l’apport et le drainage sanguins et libère la fonction digestive.

Grossesse et préparation à l’accouchement

La grossesse doit se dérouler dans un relatif confort du dos de la mère et sans perturbation excessive du retour veineux des membres. L’accouchement sollicite les capacités extrêmes de mobilité du bassin pour faciliter le passage de la tête du bébé.

>> Une manipulation adaptée permet au bassin d’exploiter au mieux son potentiel d’élasticité. Lors du passage, le crâne du bébé se moule ainsi sans forcer lu le cadre osseux. La station debout peut elle aussi, être améliorée pour mieux gérer l’équilibre du corps de la mère.

Muscles et ligaments

Le corps dispose d’une grande faculté d’élasticité. Elle lui permet de s’adapter aux contraintes que lui imposent les chocs occasionnels de la vie de tous les jours. Un traumatisme peut provoquer des lésions irréversibles nécessitant la chirurgie réparatrice : fractures, arrachements ligamentaires… Cependant, un simple choc, bénin en apparence, peut suffire à provoquer élongations, déchirures musculaires ou à répéter entorses ou lumbagos.

>> La manipulation améliore immédiatement les qualités mécaniques locales, en restaurant les micro-glissements propres à chaque articulation. A terme, la récupération de la fonction pleine et entière entretiendra les capacités mécaniques de la zone.

Orthodontie

La pose d’un appareil dentaire chez l’enfant répond à un souci esthétique et surtout à un besoin fonctionnel d’optimisation de la ventilation nasale et de la déglutition. En pleine croissance, le jeune enfant doit gérer cette contrainte mécanique nécessaire mais parfois fastidieuse. L’ostéopathe, dans sa perspective plus globale, offre le maximum de possibilités d’adaptation vertébrales et crâniennes.

>> La manipulation bien conduite peut assouplir le traitement orthodontique, améliorer la symétrie du résultat afin de ne pas nuire à la déglutition, à la respiration et aux grands équilibres statiques et fonctionnels.

Cette liste non exhaustive des champs d’action de notre métier de « mécanicien du corps humain » s’inscrit dans une organisation pluridisciplinaire des professionnels de la santé.

Cette lecture bien comprise du rôle de chacun de ces thérapeutes concourt à replacer le patient au centre des préoccupations de la chaîne de soins. Notre parcours de professionnel de santé depuis 30 ans, nous permet d’appréhender votre plainte fonctionnelle dans sa globalité.

Nous sommes praticien de première intention, et à ce titre, nous savons à chaque instant ce que nous faisons et surtout ce que nous ne devons pas faire pour ne pas nuire.

Ma Formation

  • Directeur de l’école d’ostéopathie de Rennes (IFSOR) depuis 10 ans
  • Formateur national et international en ostéopathie depuis plus de 20 ans (EOG : Genève, IFPEK :
  • Rennes, EPOQ : Canada, Gepro : Madrid, Paris, ostéopathie-continue : Bruxelles, Liège… )
  • Intervenants dans de nombreux congrès nationaux et internationaux.
  • 2013-2014 : Titre professionnel de Formateur pour adultes AFPA, Paris (75)
  • 2010 : Diplôme Universitaire : douleurs périnatales de la mère et de l’enfant DU Bichat Paris (75)
  • 1995 : Diplôme d’ostéopathe, DO école E. O. Genève (CH)
  • 1992 : Diplôme d’ostéopathe, DO école Atman Paris (75)
  • 1983-86 : Diplôme de masseur-kinésithérapeute Rennes(35)
  • Auteur de 3 livres d’ostéopathie parus chez SULLY éditions :

Divers

Consultation

65 €

Règlement

  • Chèque
  • Espèces